Mots-Clés ‘gauche’

Que font les député(e)s PCF/PG à l’Assemblée nationale ?

Vendredi 11 mai 2012

 

Il ne suffit pas d’avoir des députés à l’Assemblée nationale, encore faut-il savoir ce qu’ils y font.

Que font les député(e)s PCF/PG à l'Assemblée nationale ? dans Elections législatives bilan_crcpg_xiiieme-pdf-imagevoici le lien du site de nos députés.

http://www.communistes-republicains-partidegauche.assemblee-nationale.fr/
 
voir aussi le rapport de la législature 2007-2011
 

Maintenant que nous avons fait gagner la gauche aujourd’hui, nous devons la muscler et la tonifier aux législatives.

Vendredi 4 mai 2012

Maintenant que nous avons fait gagner la gauche aujourd'hui, nous devons la muscler et la tonifier aux législatives. dans AGIR prenez-le-pouvoir-150x150  sarkozy-déchu-150x150 elections dans AGIR  prise-de-la-bastille2-150x150 front de gaucheC’est avec beaucoup de fierté et de joie que le Front de Gauche a contribué à virer Sarkozy et à faire gagner toute la Gauche.

Cette victoire n’aurait pas été possible sans le Front de Gauche, sans le dynamisme de sa campagne et sans les électeurs et les électrices qui ont retrouvé de l’espoir et de l’energie pour mener les luttes d’hier et demain.

La droite et les idées de l’extrême droite reculent.

Les cinq années de violences ultra libérales ont laissé des traces que le peuple de gauche et toutes les bonnes volontés vont devoir effacer.

Notre combat continue, dés aujourd’hui pour que le Président de la République et son gouvernement entende qu’il n’y aura pas de vraie victoire de la Gauche si la France ne rompt pas avec la culture libérale et capitaliste d’Europe et du Monde. Il n’y aura pas de victoire de la Gauche si le peuple ne sent pas qu’on s’intéresse à lui plutôt qu’aux marchés financiers. Il n’y aura pas de victoire de la Gauche si la politique menée n’est pas en rupture avec toutes ces années et particulièrement  les cinq années écoulées. Il n’y aura pas de victoire  du Peuple si le Front de Gauche n’est pas entendu.

Pour rompre avec le capitalisme et le libéralisme :

  • La France ne doit pas sortir de l’Europe Elle doit la changer, l’engager vers une Europe sociale et entrainer avec elle les pays et les peuples qui veulent le changement.
  • La création d’un pôle financier public est vital
  • La relance ne se fera pas par le respect des politiques d’austérité qui entrainent la recession et la misère des Etats (Grèce, Espagne, …). Elle se fera par une juste répartition des richesses, par l’augmentation du SMIC et des salaires, par l’emploi, par la planification écologique, par la relocalisation de l’industrie, par la hausse des pensions.
  • La  justice sociale se fera par le rétablissement de la Retraite à 60 ans à taux plein.
  • La paix reviendra par les coopérations entre les salariés, les entreprises, les Régions, les Etats, les Peuples…. en chassant de nos têtes et de nos pratiques les funestes compétitions et oppositions des uns contre les autres .
  • Les plus fortunés doivent contribuer à l’effort national.
  • les tranches  d’impositions doivent augmenter pour être progressives .
  • les salaires ne doivent pas excéder un rapport de  1 à 20 dans l’entreprise.
  • En cas de menace de délocalisation pour des entreprises qui font des bénéfices, la loi doit  pouvoir confisquer les biens et donner droit de préemption aux salariés pour la création d’une coopérative.
  • l’Etat doit pouvoir, par la loi, nationaliser l’entreprise si les salariés ne souhaitent pas créer une Coop et si l’entreprise produit des biens relevant de l’intérêt national dans le cadre de la planification écologique.
  • Le Code du travail doit être renforcé au niveau national et Européen. Il ne doit pas se diluer dans les Régions ni  à la seule responsabilité du patronat
  • un patron ne peut pas prendre de décisions sur l’avenir de son  entreprise s’il n’est pas citoyen français acquitant ses impôts en France.
  • Les exilés fiscaux doivent être poursuivis.
  • Les femmes doivent acquérir ou retrouver des droits (contre les discriminations au travail, contre les violences…)
  • Les jeunes doivent faire l’objet d’une attention particulière et prioritaire parce qu’il sont l’avenir en terme d’Education, d’Emploi, de logement…)
  • Se loger est un droit qui doit se concrétiser par des lois entravant la speculation. L’Etat doit construire des logement sociaux. Les logements inoccupés doivent être réquisitionnés.
  • Les Services Publics doivent être renforcés (Ecole, Hopital,……)
  • Le racisme, la xénophobie, l’homophobie doivent être systématiquement poursuivis.
  • L’accès à la culture doit être une réalité pour tous
  • La Recherche doit être renforcée.
  • La coopération, la paix et l’emancipation doit être notre priorité au quotidien

Le pire est derrière nous, cela ne signifie pas que notre travail est terminé, bien au contraire. Les militants, les adhérents et les sympatisants des partis du Front de Gauche, et peut-être vous si vous nous rejoignez, ne regarderont pas en spectateurs la politique qui s’engage demain. Nous sommes décidé(e)s à en être les acteurs.

Mobilisons-nous pour apporter à l’Assemblée Nationale de nombreux députés du Front de Gauche pour muscler la Gauche et servir vraiment le Peuple. Ca commence par la mobilisation pour les élections législatives des 10 et 17 juin prochain

Les progrès sociaux et citoyens sont dans le programme du Front de Gauche « l’Humain d’abord ». C’est sur cette base que nous allons continuer d’avancer.

Nous n’attendons pas le changement, nous voulons et allons en être les acteurs dans les urnes, dans les négociations et dans la rue s’il le faut.